DBS Innovation Impuls - Blog 2

Prix de l'innovation DBS 2022 - Posez votre candidature dès maintenant

Pour la première fois, la DBS décerne un prix de l'innovation sectorielle. Le DBS récompense le développement et la mise en oeuvre d'innovations dans les domaines de l'innovation de produits et de services, de l'innovation de processus et de procédés, de l'innovation de modèles commerciaux ainsi que de l'innovation de gestion et d'organisation. Parce que l'innovation est un travail d'équipe, le prix s'adresse à vos collaborateurs impliqués dans le processus d'innovation.
Posez dès maintenant votre candidature avec votre équipe pour ce prix doté de CHF 5'000. Vous trouverez de plus amples informations ici:

Lien vers le site web

Interview d'André Fischer, Développement d'entreprise | Chef de projet Prix de l'innovation DBS 2022

"Les futurs concurrents pour le commerce sont des écosystèmes commerciaux d'autres secteurs".

Ivo Lenherr est un entrepreneur et un innovateur de la première heure dans le secteur suisse de la construction et de l'immobilier. En tant qu'architecte et membre du conseil d'administration de différentes entreprises et start-up, il se penche sur le changement numérique et les nouveaux modèles commerciaux. Il accorde une attention particulière au rôle futur du commerce. Il compte parmi ses clients aussi bien des PME genauso que des wie dergéants Google de la tech. Il a participé à la réalisation de nombreux projets de construction en bois et apporte une longue expérience dans l'utilisation de matériaux en bois. Dans l'interview, Ivo Lenherr explique pourquoi les modèles commerciaux actuels du commerce des matériaux en bois devront sans doute fortement évoluer à l'avenir. Et il montre les voies possibles pour que le commerce reste compétitif grâce à des écosystèmes commerciaux et à d'autres nouvelles approches de solutions.

Deuxième Partie

Dans quels domaines l'assistance numérique dans le commerce des matériaux en bois sera-t-elle encore plus pertinente à l'avenir du point de vue des clients ?
Je vois ici quatre domaines clés : Premièrement, l'achat des bons matériaux pour le marché de masse. Deuxièmement, comme je l'ai déjà mentionné, dans la vente de produits finis et semi-finis. Troisièmement, la possibilité de découvrir et de mettre en scène les matériaux en bois pour les clients finaux. Et quatrièmement, le commerce doit se poser la question essentielle de savoir pourquoi il existe aujourd'hui. Selon moi, toute entreprise commerciale est avant tout une entreprise de logistique. Et la logistique est et restera d'une zentralimportance capitale à l'avenir. Encore une fois, il s'agira pour le commerce de préproduire des paquets de ressources pour des applications just-in-time sur le chantier. Actuellement, on peut observer que le commerce et le commerce intermédiaire se transforment fondamentalement dans pratiquement toutes les industries. Et cela concernera également le commerce des matériaux en bois dans les années à venir. Le grand défi sera d'obtenir les données du client final afin de cerner ses besoins et de proposer des solutions adaptées. Celui qui ne dispose pas de ces données sera perdant.

Cela ne concerne-t-il que les nouvelles constructions et les grands projets ?
Non, les transformations et les rénovations sont tout aussi concernées. Et la taille du projet ne joue aucun rôle.

À l'avenir, il s'agira de combiner les points de contact en ligne, le service stationnaire et le conseil personnalisé en une expérience client cohérente. Quel est le rôle du conseil personnalisé et comment s'exprime-t-il ?
Prenons l'exemple d'Apple. On s'informe en ligne et on peut en fait obtenir numériquement les
connaissances nécessaires à la décision d'achat. Pour l'entretien de vente personnel dans la boutique, cela signifie que celui-ci devient plus exigeant pour la personne qui conseille. En effet, en tant que client, j'attends une valeur ajoutée sur place sous la forme d'une expérience de marque. Le point de vente devient ainsi un "place to be" qui doit m'offrir une expérience particulière. Le produit me donne la raison de cette expérience, pour laquelle je suis prêt à investir du temps. Apple a compris que chaque monde virtuel a également besoin d'un monde réel pour l'expérience de la marque. Il peut s'agir d'une boutique ou de la connexion d'un matériel comme l'Apple-Watch avec des applications.

Qu'est-ce que cela signifie transposé au commerce des matériaux en bois ?
Je me permets ici de faire appel à mon expérience en tant que partenaire de Conreal. Conreal Swiss AG est un écosystème d'affaires dans le domaine de la construction et une start-up. Nous mettons à la disposition de l'installateur sanitaire tout ce dont il a besoin pour créer de la valeur ajoutée, afin qu'il puisse réaliser un chiffre d'affaires efficace et efficient sur le chantier. Nous lui proposons des visualisations et des offres pour conseiller les clients finaux et nous le soutenons avec un showroom de pointe où il peut envoyer ses clients pour les conseiller. Nous utilisons parfois ce contact avec le client final pour recueillir des données. Ces données nous permettent de créer des solutions adaptées aux besoins des clients finaux, c'est-à-dire des clients de l'installateur sanitaire. Il s'agit donc à nouveau de l'idée du customer-to-business. Le commerce des matériaux en bois pourrait également examiner une approche similaire dans le but de décharger le menuisier.

Jusqu'ici, tout va bien et c'est évident. Mais soyons honnêtes : une seule entreprise commerciale peut-elle faire face seule à ces investissements pour agir de manière innovante sur le marché ?
Personne n'y arrivera seul. Il est important d'investir en permanence dans de petites étapes d'innovation au lieu d'attendre trop longtemps pour vouloir ensuite faire le grand pas décisif qui surcharge l'entreprise sur le plan financier et organisationnel. Pour les PME, il est essentiel que les investissements soient réalisés là où ils apportent le plus aux clients et à l'entreprise. Si un détaillant pense pouvoir continuer à relever seul tous les défis à l'avenir, il aura tôt ou tard perdu. Je suis convaincu que seules des alliances, et non des combattants solitaires, permettront de maîtriser la transformation. Chaque entreprise commerciale devrait envisager l'approche d'un écosystème commercial. Comme je l'ai déjà mentionné, je suis d'avis que les grands "gamechangers" extérieurs à la branche feront irruption sur le marché du commerce. Et ce sous la forme d'écosystèmes commerciaux. Je recommande donc aux entreprises de négoce de matériaux en bois de profiter de la période favorable actuelle pour innover et investir de manière ciblée dans de nouvelles idées d'écosystèmes commerciaux. Il s'agit de trouver les bons partenaires de coopération : les fabricants et les entreprises de logistique ou les prestataires de services, mais aussi les concurrents originaux. C'est à ce moment-là qu'il faut peut-être aussi sortir de sa propre ombre.

Ivo, merci beaucoup pour les interviews.

Vous trouverez un extrait de la liste des projets par Ivo Lenherr en cliquant sur les liens suivants:

https://www.fsp-architekten.ch/publikationen/#/all/baubroschure-kjpz-windisch-2024

https://www.fsp-architekten.ch/projekte/liste/#/all/kinder-u-jugendpsychiatrisches-zentrum-konigsfelden-1191

https://www.fsp-architekten.ch/projekte/liste/#/all/aufstockung-lokwerk-1913

HWS
Radgasse 3
8005 Zürich
HWS HOLZWERKSTOFFE SCHWEIZ | FACHVERBAND DES HANDELS
DBS DERIVES DU BOIS SUISSE | ASSOCIATION PROFESSIONNELLE DU NEGOCE
MLS MATERIALI A BASE DI LEGNO IN SVIZZERA | ASSOCIAZIONE COMMERCIALE
Verband Holzwerkstoffe Schweiz (HWS) ©2021 / Design und Realisierung by FREI connect AG
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram