Les prix sur le marché du bois augmentent rapidement, les problèmes d'approvisionnement s'installent. Cela s'explique par la forte demande mondiale de bois et la pénurie de matières premières qui en résulte. Les projets doivent être planifiés en conséquence et avec prévoyance.

L'industrie du bois est mise au défi : Il y a de plus en plus de goulots d'étranglement au niveau de l'offre, notamment pour les panneaux et le bois de construction, mais aussi pour l'offre de bois raboté de haute qualité. C'est ce qu'ont annoncé les associations des dérivés du bois Suisset et l'association Suisse des Raboteries sur la base des informations actuelles de la branche.


Planification prévoyante

La principale raison de cette situation est la demande croissante de bois comme matériau de construction en
en Suisse, en Europe, aux États-Unis et en Asie. Alors que l'économie de la Chine se redresse sensiblement et que l'Asie
est prêt à payer également des prix plus élevés pour des qualités inférieures, les États-Unis achètent des marchandises supplémentaires en Europe en raison du conflit commercial en cours avec le Canada. Les autres raisons de la situation actuelle sont le manque de capacité de transport dû à la pandémie de Corona et l'infestation des arbres par le bostryche.
Selon les associations, les planificateurs et les transformateurs en Suisse doivent se préparer à des retards de livraison.
et des augmentations de prix. "Il est impératif que les chefs de projet prennent en compte cette évolution.
Les associations conseillent de tenir compte de ces éléments dans leur planification. La situation actuelle fait que les prix du bois
sur les marchés internationaux des produits de base augmentent rapidement, seulement au cours des trois derniers mois
de 60 pour cent. Pour l'instant, il n'y a pas de détente en vue.

En très peu de temps, le marché du bois est passé d'un marché d'acheteurs à un marché de vendeurs. Les négociants européens parlent des problèmes d'approvisionnement les plus aigus qu'ils aient jamais connus. Les négociants en dérivés du bois en Suisse continuent à travailler intensivement pour pouvoir approvisionner le marché.

En l'espace de quelques mois, la situation sur le marché du bois s'est fortement dégradée, de sorte que les transformateurs devront pour l'instant s'accommoder de délais de livraison plus longs et de prix plus élevés. Lors d'une vidéoconférence en ligne organisée par la Fédération européenne du commerce du bois European Timber Trade Federation (ETTF), à laquelle a également participé l'Association suisse des dérivés du bois (DBS), la dimension mondiale de la pression du marché a été confirmée. Un membre de l'Association néerlandaise du négoce du bois a déclaré qu'il n'avait pas connu une telle situation depuis 35 ans.

Le marché suisse suit le mouvement
La principale raison de cette situation est la demande mondiale croissante de bois comme matériau de construction, alors que de nombreux sites de production sont encore soumis à des restrictions strictes ou n'augmentent que lentement leur production. Les acheteurs américains et asiatiques, en particulier, s'approvisionnent en grandes quantités de bois en provenance d'Europe. La situation en Asie est aggravée par la pénurie d'options de fret et les prix élevés qui en découlent. Par exemple, un conteneur en provenance de Chine coûte actuellement jusqu'à 10 000 francs, contre environ 2 000 francs en octobre de l'année dernière.
La hausse des prix ne s'arrête pas au marché suisse. En effet, une enquête par sondage réalisée par la DBS montre que les prix des produits au 31 mars 2021, par rapport au 30 novembre 2020, ont augmenté en moyenne de 10 % à 35 %, notamment pour les panneaux OSB, les panneaux en bois massif et multicouches, le bois lamellé-collé et le bois de construction.

La tension persiste
Pour ce qui est de l'avenir, l'ETTF s'accorde à dire que la situation globale de l'offre restera tendue pendant quelques mois encore. D'autres ajustements de prix - également à court terme - ne sont pas exclus. Les négociant en dérivés du bois continuent de travailler dur pour répondre à la demande sur le marché suisse.

Innerhalb kürzester Zeit hat sich der Holzmarkt von einem Käufer- zu einem Verkäufermarkt gewandelt. Europäische Händler sprechen von den akutesten Lieferproblemen, die sie je erlebt haben. Die Holzwerkstoffhändler in der Schweiz arbeiten weiterhin intensiv daran, den Markt bedienen zu können.

Innerhalb weniger Monate hat sich die Lage am Holzmarkt drastisch verschärft, so dass die Verarbeiter vorderhand mit längeren Lieferzeiten und höheren Preisen arbeiten müssen. An einer Online-Videokonferenz des Europäischen Holzhandelsverbandes, der European Timber Trade Federation (ETTF), an der auch der Verband Holzwerkstoffe Schweiz (HWS) teilnahm, bestätigte sich die globale Dimension des Marktdrucks. Ein Mitglied des niederländischen Holzhandelsverbandes sagte, dass er so etwas seit 35 Jahren nicht mehr erlebt habe.

Schweizer Markt zieht mit
Hauptgrund für diese Entwicklung ist die weltweit steigende Nachfrage nach dem Baustoff Holz, während an vielen Produktionsstandorten noch strikte Einschränkungen gelten oder die Produktion erst langsam hochgefahren wird. Insbesondere Käufer aus den USA und Asien decken sich mit grossen Mengen an Holz aus Europa ein. Verschärft wird die Lage in Asien durch das knappe An gebot an Frachtmöglichkeiten und entsprechend hohe Preise. So kostet ein Container aus China aktuell bis zu 10‘000 Franken, im Oktober letzten Jahres waren es noch rund 2‘000 Franken gewesen.
Die Preissteigerungen machen vor dem Schweizer Markt nicht Halt. So zeigt eine Stichprobenumfrage des HWS, dass die Preise der Produkte per 31. März 2021 im Vergleich zum 30. November 2020 auf breiter Front um durchschnittlich 10 bis 35% gestiegen sind; besonders spürbar bei OSB-Platten, Massivholz- und Mehrschichtplatten sowie Leim- und Konstruktionsholz.

Anspannung bleibt
Mit Blick auf die Zukunft ist man sich innerhalb der ETTF einig, dass die allgemeine Angebotssituation noch einige Monate lang angespannt bleiben wird. Weitere – auch kurzfristige – Preisanpassungen sind nicht ausgeschlossen. Die Schweizer Holzwerkstoffhändler arbeiten weiterhin intensiv daran die Nachfrage im Schweizer Markt decken zu können.

HWS
Radgasse 3
8005 Zürich
HWS HOLZWERKSTOFFE SCHWEIZ | FACHVERBAND DES HANDELS
DBS DERIVES DU BOIS SUISSE | ASSOCIATION PROFESSIONNELLE DU NEGOCE
MLS MATERIALI A BASE DI LEGNO IN SVIZZERA | ASSOCIAZIONE COMMERCIALE
Verband Holzwerkstoffe Schweiz (HWS) ©2021 / Design und Realisierung by FREI connect AG
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram